Removing explore les qualités de mouvement que peuvent produire des buts pratiques comme frapper, éviter, lancer ou atteindre. Ces actions forment un vocabulaire commun partagé avec le public. En effet, on pense rarement à former une ligne avec sa jambe ou à laisser tomber le poids de son bras, tandis que la plupart de nos mouvements quotidiens sont motivés par des buts pratiques : atteindre un lieu, saisir un objet, éviter un meuble… Le fait de s’appuyer sur ce vocabulaire commun permet d’intensifier l’empathie et la résonance kinesthésique du spectateur.

La composition s’appuie sur différents niveaux d’unissons, sur les différents paramètres que les séquences de mouvements peuvent avoir en communs : même structure géométrique dans l’espace, même type d’action, même partie du corps mise en jeu, etc. Les ressemblances peuvent être extrêmement fortes ou au contraire à peine perceptibles.

Chorégraphie : Noé Soulier
Interprètes : Lucas Bassereau, Yumiko Funaya, Nans Pierson, Noé Soulier
Création lumières : Gilles Gentner
Régie lumière : Victor Burel

Production : ND Productions
Production déléguée : Cndc – Angers
Coproductions : CN D Centre national de la danse, Pantin (FR) ; Festival d’Automne à Paris (FR) ; Maison de la danse, Lyon (FR) ; Théâtre Auditorium de Poitier (FR) ; Musée de la danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne (FR) ; PACT Zollverein, Essen (DE) ; Kaaitheater Bruxelles (BE) ; Tanzquartier Vienna (AU) ; et en co-production avec le Centre de Développement Cho-régraphique Toulouse / Midi-Pyrénées (FR) dans le cadre du réseau «[DNA] Departures and Arrivals», cofinancé par le Programme Europe Créative de l’Union Européenne
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide au projet