First Memory est une création pour 7 danseur·euse·s qui place le geste au cœur d’une recherche à la fois chorégraphique, musicale et plastique.

Les premières représentations ont eu lieu à la Raffinerie à Bruxelles en mai 2022 dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts, puis les 27 et 28 juin 2022 au Festival Montpellier Danse.

Pour sa première création en tant que directeur du Cndc-Angers, Noé Soulier approfondit la question du rapport entre geste et mémoire. Au sein de cette expérience chorégraphique, musicale et plastique, la danse découpe des éclats, prélève des signes – cherchant à révéler les affects qui circulent sous l’apparente simplicité des mouvements quotidiens.

Que perçoit-on consciemment de ce que fait notre corps lorsqu’on effectue une action ? Peut-on avoir accès aux sensations d’un corps d’avant le langage – avant les réflexes, les automatismes d’action et de perception qui organisent notre rapport au monde ? En partant de la saisie impossible d’une expérience globale de l’organisme, Noé Soulier a cherché à construire un tissu chorégraphique capable de révéler la part sensible de la machine motrice qui nous anime. Afin de dérégler nos habitudes perceptives, il a retiré les cadres discursifs ou narratifs donnant du sens à nos impulsions motrices, afin de composer une partition de gestes fragmentaires – un vocabulaire d’actions pratiques détournées de leur but. Accompagnés des gestes musicaux composés par Karl Naegelen, aux prises avec l’espace morcelé conçu par l’artiste Thea Djordjadze, les danseuses et danseurs combinent, recomposent, juxtaposent des activités en temps réels, jusqu’à produire un espace tissé de correspondances et d’échos. Dans un jeu de va-et-vient entre le visible et l’invisible, le contrôlable et l’imprévisible, la gestualité se propage à tout l’espace – sensoriel, sonore, visuel – creusant les couches mémorielles singulières des interprètes et donnant à voir une syntaxe d’intensités.
Gilles Amalvi

Conception, chorégraphie : Noé Soulier

Avec : Stephanie Amurao, Lucas Bassereau, Julie Charbonnier, Adriano Coletta, Meleat Fredriksson, Yumiko Funaya, Nangaline Gomis
Assistante à la chorégraphie : Constance Diard

Musique : Karl Naegelen, créée et enregistrée par l’ensemble Ictus
Tom de Cock - percussions, Pieter Lenaerts - contrebasse, Aisha Orazbayeva – violon, Tom Pauwels – guitare, Jean-Luc Plouvier – Piano, Paolo Vignaroli – flûte
Enregistrement et spatialisation sonore : Alex Plouvier
Scénographie : Thea Djordjadze
Costumes : Chiara Valle Vallomini

Création lumière : Victor Burel
Régie lumière : Benjamin Aymard
Régie son : François Baron
Direction technique : François Le Maguer

Responsable de production et diffusion : Céline Chouffot
Chargée de production : Emma Audichon

Production : Cndc - Angers
Coproduction : Kunstenfestivaldesarts (B), Montpellier Danse, Festival d’Automne
à Paris, Les Spectacles vivants - Centre Pompidou, La Place de la Danse CDCN Toulouse / Occitanie, Théâtre de Freiburg (DE)
Avec le soutien de Dance Reflections by Van Cleef & Arpels

2022

21-24 mai : Kunsten Festival des Arts, La Raffinerie – Bruxelles (BE)
27-28 juin : Festival Montpellier Danse 2022 – Montpellier (FR)
8-10 novembre : Cndc – Angers (FR)
16-19 novembre : Festival d’Automne, Centre Pompidou – Paris (FR)

2023
21 janvier 2023 : Theater Freiburg – Freiburg (DE)
9 février 2023 : Scène Nationale d’Orléans – Orléans (FR)
15-16 février 2023 : Festival ICI & LA avec la Place de la danse, Théâtre de la Cité, CDCN Toulouse-Occitanie – Toulouse (FR)
2 mars 2023 : Festival Schouwburg Kortrijk – Courtrai (BE)