Festival Conversations

28–18.03.2023

Partager le temps

Cette seconde édition du festival Conversations met en avant une dimension fondamentale de la danse : partager un temps commun.
Nous vous invitons à explorer les multiples manières d’éprouver par les œuvres le passage du temps. De façon très concrète, avec les innombrables manières de mourir sur scène rassemblées par Christodoulos Panayiotou ; comme à l’échelle de notre société, avec Umwelt de Maguy Marin, qui nous confronte à notre finitude et à la fuite en avant d’une culture obnubilée par la consommation.
Ce rapport au temps crée un lien fondamental avec la musique. C’est le vertige d’un temps cyclique qui confine à l’éternité dans Drumming d’Anne Teresa De Keersmaeker, à l’infini dans L’Envol de Nacera Belaza, et la puissance irrésistible du rythme qui animent g r oo v e de Soa Ratsifandrihana, le vocabulaire hip-hop unique de Linda Hayford et le krump dans Silent Legacy de Maud Le Pladec.
Ce lien indissoluble avec la musique est également au cœur de Clocks & Clouds, ma dernière création pour les étudiant·es du Cndc et du CNSMDP, sur la musique de György Ligeti, où motifs musicaux et chorégraphiques s’enchevêtrent pour créer des masses sonores et spatiales toujours mouvantes, et de la création de Pol Pi avec le Solistenensemble Kaleidoskop, qui nous révèlent les danses intimes et secrètes qui traversent les instrumentistes elles-mêmes.
Le temps apparaîtra aussi comme un espace poétique travaillé par la mémoire : le temps du rêve avec slowly, slowly… until the sun comes up d’Ivana Müller, un XVIIe siècle fantasmé dans Poufs aux sentiments de Clédat & Petitpierre, la matière comme empreinte du temps dans Haut-fond de Céline Cartillier ou encore l’enfance et sa quête d’identité avec Narcisse d’Aline Landreau.
La programmation En parallèle nous amènera à poursuivre cette exploration du temps hors de l’espace scénique dans différents lieux de la ville d’Angers, avec une exposition d’installations vidéo au RU, une programmation de films aux 400 coups, une installation de Liz Santoro et Pierre Godard en dialogue avec la tenture de l’Apocalypse au Château d’Angers, un battle organisé avec Soulshine Open Arts, des rencontres, des ateliers de pratique et des DJ sets.
Mais c’est bien au cœur du théâtre que Daddy, de Marion Siéfert, artiste associée au Cndc, confronte le temps partagé physiquement par les spectateur·ices et le temps virtuel des mondes numériques. Elle rend ainsi d’autant plus sensibles la fragilité et l’importance de ce qui rend le spectacle vivant : être réuni au sein d’une même expérience.

Noé Soulier et Marion Colléter

09.03.202319h
10.03.202319h

Le Quai, Forum

09.03.202320h30
10.03.202320h30

T400

09.03.202320h30

Le Quai, T900

11.03.202321h30
11.03.202319h

Le Quai, Studio de création

12–13.03.2023

14.03.202319h

Le Quai, Studio de création

14.03.202319h
15.03.202319h

Le Quai, Scène de répétition

14.03.202320h30

Le Quai, T900

16.03.202319h

Le Quai, Studio de création

17.03.202320h

Le Quai, T900

17.03.202321h30
18.03.202321h30

Le Quai, Scène de répétition

18.03.202314h

Le Quai, Studio de création

13.04.202320h
14.04.202320h

Le Quai, T900

25.05.202320h

Le Quai, T400